CatherineBranger

 

Groupe des Chalets et Solidarité Familiale

Cliquez sur les dates

« Trois petites notes…de couleurs »

Des ateliers d’arts plastiques proposés aux habitants du Groupe les CHALETS,  se sont déroulés à raison d’une séance tous les quinze jours au musée les Abattoirs.

L’exposition « Cadence(s) » (présentée par le musée du 30 août au 31 décembre 2016) a été notre source d’inspiration. Nous avons eu la chance de pouvoir travailler sur le site du musée, ce qui nous a permis de nous immerger totalement dans l’univers de ces artistes plasticiens connus et inconnus...

L’exposition « Cadence(s ») réunissait des œuvres des collections des Abattoirs-Frac Midi-Pyrénées, du Frac Languedoc-Roussillon, ainsi que des œuvres et des objets ethnographiques de la donation Daniel Cordier. La particularité de cette exposition est qu’elle mêlait des textiles (Boro, Mbuti, Navajos, Tiwanaku, Ikat) de la donation Daniel Cordier à des œuvres d’art contemporain issues de domaines très divers tel que la vidéo, l’art graphique et l’installation.

Le lien était ainsi fait…entre des créations d’anonymes et celles d’artistes reconnus dans le monde de l’art contemporain.

Cette thématique du rythme, du motif et de la couleur a l’avantage de pouvoir être abordé facilement et a permis de s’exprimer de façon simple, spontanée et ludique. La frontière est mince entre le travail du motif fait sur un tissu, un papier peint ou un tableau. Ce dernier est nommé Pattern Painting : « Le terme anglais pattern : patron, motif répété, caractérise le travail d’un groupe d’artistes américains qui refusent de prendre en considération le seul art occidental et s’inspirent de l’artisanat et de la culture du monde entier. Ils revendiquent la poursuite d’une recherche visuelle et purement décorative. » USA, 1975

Jouer avec les couleurs, les formes, les matières et les supports a été le concept proposé pour les ateliers de cette année. L’expérience heureuse des ateliers de l’année passée a pu être prolongée cette année avec succès. Nous proposons également une œuvre collective qui a permis la participation d’un plus grand nombre de personnes au projet et a pu développer un travail de collaboration, des possibilités d’échanges et de rencontres...

Cette année se sont joints à cette exposition un nouveau groupe de personnes participant aux ateliers proposés par Solidarité Familiale ayant travaillé sur la même thématique.

 

Haut de page